Rencontre dans une foire d’animaux

Trois hommes se rencontrent à une foire d’animaux, où ils partagent leur passion. Le premier, un jeune homme tout emballé, dit :
– J’adore les animaux et j’en côtoie quotidiennement. Je suis vétérinaire et de surcroît végan. Et vous ?

Le deuxième répond :
– C’est pareil pour moi.
– Vous êtes vétérinaire aussi ?
– Non, je suis boucher, je mets de la passion à les couper et à les manger.

Effaré, le jeune véto défenseur des animaux se tourne vers le troisième, et lui dit à voix basse :
– J’espère que vous ne partagez pas les mêmes idées que ce boucher.
– Ah non moi je les aime vivants.
– Me voilà rassuré. Et que faites-vous dans la vie ?
– Je suis zoophile.

Des paysans et des souris

Dans un pré, deux paysans discutent :
– Écoute voir, depuis qu’mon chat est mort, y’a plein d’souris dans ma ferme. V’là c’te misère !
– Les bêtardes ! C’pareil pour moué. Mais v’là j’t’en tue au moins dix par jour avec mon piège !
– Boudiou ! Comment qu’tu fais ?
– J’mets un morceau d’fromage sur la langue de mémé, et quand la souris entre dans sa bouche, mémé la croque sec ! C’est-i pas beau ?
– Crévindiou ! J’dis qu’mémé est dégueulasse.
– Mé non, mémé n’est point dégueu. Elle est juste un peu affamée…

Un prof et une classe

Un prof de physique interroge sa classe d’élèves :
– Quels sont les meilleurs matériaux combustibles ?

Un élève juif lève la main avec excitation :
– Je sais ! Je sais ! Moi Monsieur ! Moi !
– Excellente réponse, et quoi d’autres ?

Noël en famille

Au matin de Noël, trois jeunes frères issus d’une famille assez aisée procèdent au déballage des cadeaux. À son grand étonnement, le plus jeune s’aperçoit qu’il n’a qu’une petite boîte contenant une banane, alors que ses frères aînés obtiennent de nombreux et somptueux cadeaux. Amer, il interroge sa mère :
– Dis maman, pourquoi le Papa Noël ne m’a apporté qu’une banane ?
– Tu sais combien tu coûtes au Papa Noël avec ton cancer…

Un aveugle et un médecin

Un jeune aveugle dit à son vieux médecin :
– Aujourd’hui c’est mon anniversaire. Est-ce que vous auriez une bonne nouvelle à m’annoncer ?
– Prenez cette crème et demain vous ne serez plus aveugle.
– Vraiment ?? Merci beaucoup docteur !

Le lendemain matin, le jeune accourt en pleurs chez le médecin et s’empresse de lui dire :
– Ça n’a pas marché !
– Poisson d’avril…