Un couple à la douane

Un couple doit effectuer un passage en douane. La femme dit à son mari :
– Tu crois qu’à la douane, ils vont laisser passer la chauve-souris et le putois que l’on va offrir à nos amis ?
– Pas de soucis ! Pour la chauve-souris, je la plaque sur mon tee-shirt. Les douaniers n’y verront que du feu et croiront que c’est un tee-shirt de Batman.
– Et pour le putois ?
– Tu le mets dans ta culotte.
– Dans ma culotte ?! Mais l’odeur ?
– Bah tant pis. S’il meurt, il meurt !

Dracula au Paradis

Dracula vient de mourir. Il monte au ciel et se retrouve devant Dieu qui lui dit dans toute sa bonté :
– Je ne peux pas te laisser entrer au Paradis en raison de tous tes péchés et meurtres que tu as commis en buvant le sang de tes victimes. Mais je vais te laisser une autre chance pour ta Rédemption : tu repartiras sur terre et tu seras réincarné en ce que tu désires.
– Je veux être réincarné en quelque chose qui boit du sang !
– Qu’il en soit ainsi !

Dieu transforme Dracula en chauve-souris vampire, qui revient aussitôt sur terre. Or, posé sur un arbre, il se fait immédiatement abattre par un chasseur et se retrouve à nouveau devant Dieu, qui lui dit :
– Tu n’as pas eu le temps de t’amender. Je te permets de réessayer. En quoi veux-tu être réincarné ?
– En quelque chose qui boit du sang !
– Qu’il en soit ainsi !

Et Dracula se retrouve transformé en moustique. Il atterrit sur une table d’une aire d’autoroute, mais se fait écrabouillé par la main vigoureuse d’un camionneur. Une fois de plus, Dracula se présente devant Dieu, qui lui dit :
– Je te laisse une dernière réincarnation. Si tu échoues, tu finiras en Enfer ! En quoi désires-tu être réincarné ?
– Je veux être réincarné en quelque chose qui boit du sang !
– Décidément… Tu es incorrigible !
Et Dieu transforme Dracula en serviette hygiénique…