Le bourgeon, la chenille, le mésange

C’est l’histoire d’une chenille qui veut manger un bourgeon, et se dit :
« Je vais attendre qu’il pleuve comme ça le bourgeon sera plus gros, et y’aura plus à manger. »

Un mésange observe la chenille et se dit :
« Je vais attendre qu’il pleuve comme ça, la chenille mange le bourgeon qui aura grossi et y’aura plus à manger. »

Une chatte observe le mésange et se dit :
« Je vais attendre qu’il pleuve comme ça le mésange mange la chenille qui aura mangé le bourgeon qui aura grossi. »

Il commence à pleuvoir. Comme prévu, la chenille mange le bourgeon. Le mésange attrape la chenille. La chatte saute sur une branche qui se casse et tombe dans une grosse flaque d’eau.

Moralité : Plus les préliminaires sont longs, plus la chatte est mouillée.

Un scatophile, un sadique, un psychopathe, un zoophile, un nécrophile et un masochiste

Un scatophile, un sadique, un psychopathe, un zoophile, nécrophile et un masochiste croisent un chat.
Le scatophile : « Mangeons donc ses crottes ! »
Le psychopathe : « Oui mais avant, on le tue ! »
Le sadique : « Ok, mais on le torture d’abord ! »
Le zoophile : « D’accord mais on n’oublie pas de lui faire l’amour ! »
Le nécrophile : « Ok mais on lui fait aussi l’amour après l’avoir tué ! »
Tout le monde se tourne vers le maso, et lui dit :
« Et toi, tu veux quoi ? »
Le maso : « miaouuuuuuuuuu »

Des paysans et des souris

Dans un pré, deux paysans discutent :
– Écoute voir, depuis qu’mon chat est mort, y’a plein d’souris dans ma ferme. V’là c’te misère !
– Les bêtardes ! C’pareil pour moué. Mais v’là j’t’en tue au moins dix par jour avec mon piège !
– Boudiou ! Comment qu’tu fais ?
– J’mets un morceau d’fromage sur la langue de mémé, et quand la souris entre dans sa bouche, mémé la croque sec ! C’est-i pas beau ?
– Crévindiou ! J’dis qu’mémé est dégueulasse.
– Mé non, mémé n’est point dégueu. Elle est juste un peu affamée…