Le marseillais et le journal

Un marseillais et un parisien déjeunent ensemble. Le marseillais dit au parisien :
– Je suis abonné à 2 journaux quotidiens : La Provence que je lis tous les jours, et le Parisien avec lequel je me torche le derrière.
– Faites attention, car un matin, votre cul risque d’être plus intelligent que votre tête !

Le vendéen et la SPA

Un vendéen se rend à la S.P.A pour tenter de retrouver son chien. Il demande à l’accueil :
– Y’a deux jours j’ai perdu mon chien. Pouvez-vous m’aider ?
– Le chien est-il tatoué ?
– Bien sûr que le chien est à moué !

Le breton et le poulet

Un automobiliste de passage en Bretagne écrase un poulet par accident. Il l’apporte au fermier du coin en lui disant :
– Il est à vous ce poulet ?
– Non ! Les nôtres ne sont pas aussi plats !

Un vendéen et son père

Un jeune vendéen discute avec son père paysan :
– Papa, plus tard, j’ai envie d’être acteur.
– T’as de la chance mon petiot ! Parce dans notre métier, y’en a plein des tracteurs.

Un parisien et un marseillais

Comment reconnait-on un parisien dans un combat de coqs ?
– C’est celui qui amène un canard !
Comment reconnait-on un marseillais dans un combat de coqs ?
– C’est celui qui parie sur le canard !
Comment sait-on que la mafia a organisé le combat?
– C’est le canard qui gagne…

Le corse et les subventions

Deux hommes discutent :
– Je crois que mon beau-frère est corse.
– Qu’est-ce qui te fait dire ça ?
– Il touche des subventions pour un troupeau de moutons alors qu’il n’a qu’un cochon d’inde…