Un parisien, un marseillais et un lyonnais

Perdus au milieu de la jungle, 3 supporters de foot – un parisien, un marseillais et un lyonnais – se trouvent contraints de traverser à la nage une rivière remplie de crocodiles.

Le parisien se jette à l’eau et se fait immédiatement manger par un crocodile.

Le marseillais se lance en empruntant un autre parcours mais se fait dévorer au tournant par un autre crocodile.

Le lyonnais, se voyant réduit à la même fin que les autres, sort un marqueur de sa poche et écrit en gros sur son tshirt : « LYON, VAINQUEUR DE LA LIGUE DES CHAMPIONS ». Il se risque à nager et traverse finalement la rivière sans problèmes.

MORALITÉ : « Lyon, vainqueur de la Ligue des Champions » => même un crocodile ne peut pas l’avaler !

Le marseillais et le journal

Un marseillais et un parisien déjeunent ensemble. Le marseillais dit au parisien :
– Je suis abonné à 2 journaux quotidiens : La Provence que je lis tous les jours, et le Parisien avec lequel je me torche le derrière.
– Faites attention, car un matin, votre cul risque d’être plus intelligent que votre tête !

Un parisien et un marseillais

Comment reconnait-on un parisien dans un combat de coqs ?
– C’est celui qui amène un canard !
Comment reconnait-on un marseillais dans un combat de coqs ?
– C’est celui qui parie sur le canard !
Comment sait-on que la mafia a organisé le combat?
– C’est le canard qui gagne…

Un allemand, un suisse et un français

Un allemand, un suisse et un français alcoolisés discutent dans un bar.

L’allemand dit : « J’ai 40 Mercedes garés dans mon jardin. »
Le suisse dit : « Je possède 40 villas dans mon pays. »
Le français dit : « Je viens de Marseille et j’ai un sexe de 40 cm. »

Le lendemain, les hommes se revoient, complètement dessoûlés.

L’allemand dit : « Désolé les gars d’avoir menti. En réalité, je n’ai pas 40 Mercedes mais juste une Smart. »
Le suisse dit : « Pareil j’ai menti, je n’ai pas 40 villas mais juste un studio. »
Le français dit : « Excusez-moi aussi les mecs, je ne viens pas de Marseille. Je viens d’Aix. »