Le gay et le sdf

Un gay aperçoit un sdf complètement bourré, à moitié endormi. Il en profite pour le sodomiser. Pris de remords, il lui laisse 20 euros. A son réveil, le sdf découvre les 20 euros, court chez son épicier habituel pour acheter des packs d’Heineken, picole et s’endort bourré…

Le soir, le gay qui passe encore dans le coin, lui fait sa fête et lui laisse à nouveau 20 euros. Le lendemain, le sdf voit les 20 euros, se précipite chez l’épicier qui lui dit :
– Comme hier, un pack d’Heineken ?
– Non, donne moi plutôt de la Kro ! La Heineken me donne mal au cul…

Suggestion de catégories :

Articles relatifs à « Le gay et le sdf» :