Un parrain, un avocat et un comptable

C’est l’histoire d’un parrain de la mafia, en compagnie de son comptable et de son avocat. Le parrain demande au comptable :
– Où sont les 3 millions de dollars que tu as blanchis ?

Le comptable ne répond pas. Le parrain monte le ton :
– Où sont les 3 millions ??!!

L’avocat dit au parrain :
– Ne vous énervez pas. Il est sourd-muet. Je vais traduire pour vous en langage des signes.

L’avocat parle au comptable, qui lui répond avec des signes :
– Je ne sais pas de quoi tu parles.

Le parrain demande :
– Qu’est-ce qu’il a dit ?
– Il ne sait pas de quoi vous parlez.

Le parrain sort son 9 millimètres, le place sur la tempe du comptable, arme le chien et dit à l’avocat :
– Demande-lui encore.

L’avocat traduit à nouveau la demande du parrain. Le comptable nerveux lui répond en langage de signes :
– Je l’ai caché dans une valise que j’ai enterrée dans mon jardin.
– Qu’est-ce qu’il a dit ? demande le Parrain.

L’avocat répond :
– Il a dit d’aller vous faire voir et que vous n’avez pas les couilles pour appuyer sur la gâchette.

Embauche comptable

Un patron souhaite embaucher un comptable et soumet son offre à Pôle Emploi. Le lendemain, un militaire en reconversion se présente sur les suggestions de l’organisme. Le patron lui demande :
– Savez-vous compter ?
– Oui bien sûr !
– Allez-y.
– Facile ! UN DEUX, UN DEUX, UN DEUX…

Le comptable et la Mort

La Mort envoie un comptable de 30 ans dans l’au-delà.
Le comptable lui demande alors :
– Mais pourquoi m’as-tu fait mourir si tôt ??!
– Comment ça si tôt ? D’après les heures que tu factures à tes clients, tu as 80 ans !

Candidature comptable

Deux candidats sont à égalité pour obtenir un emploi de comptable dans une entreprise. Le responsable leur pose une question simple :
– Combien font deux plus deux ?

Le premier répond :
– Statistiquement, n’importe quoi entre 3.999 et 4.001

Le second répond :
– Combien voulez-vous que cela fasse ?

Le comptable et le médecin

Un comptable consulte son médecin :
– Docteur, je n’arrive pas à dormir.
– Avez-vous essayé de compter les moutons ?
– C’est justement le problème : je fais chaque fois une erreur, et je passe 3 heures à essayer de la trouver.