La portugaise et le commissariat

Dans un commissariat de police, une portugaise dépose une plainte :
– Bonchour… Che meu chuis fait fioler dans le buche…
– Comment ?? Vous avez été violée dans le bus ??!!
– Oui, il y en a un qui a commenché à me carrécher et à abucher de moi…
– Et personne ne vous a aidé ??
– Non. Les ch’autres ont regardé, puis chont fait pareil !
– Mais, vous n’avez pas crié ??
– Chi, che vous chure, che criais : « Laichez-moi, laichez-moi… »