Proverbe ch’ti – L’étranger

Quand y’a un étranger qui vient vivre dans le ch’nord, il braie deux fois : quand il arrive, et quand il repart.

Suggestion de catégories :

Articles relatifs à « Proverbe ch’ti – L’étranger» :