Vous avez deux vaches : le capitalisme sauvage

Vous avez deux vaches. Vous équarrissez l’une, vous forcez l’autre à produire autant que quatre, et vous licenciez finalement l’ouvrier qui s’en occupait en l’accusant d’avoir laissé la vache mourir d’épuisement.

Suggestion de catégories :

Articles relatifs à « Vous avez deux vaches : le capitalisme sauvage» :