Le gay et le sdf

Un gay aperçoit un sdf complètement bourré, à moitié endormi. Il en profite pour le sodomiser. Pris de remords, il lui laisse 20 euros. A son réveil, le sdf découvre les 20 euros, court chez son épicier habituel pour acheter des packs d’Heineken, picole et s’endort bourré…

Le soir, le gay qui passe encore dans le coin, lui fait sa fête et lui laisse à nouveau 20 euros. Le lendemain, le sdf voit les 20 euros, se précipite chez l’épicier qui lui dit :
– Comme hier, un pack d’Heineken ?
– Non, donne moi plutôt de la Kro ! La Heineken me donne mal au cul…

Un couple de sourds muets

Un couple de sourds muets met en place un système de signes pour s’indiquer mutuellement s’ils ont envie de faire l’amour ou pas. La femme mime :
– Si tu veux faire l’amour, tu me touches le sein gauche. Si tu ne veux pas, tu me touches le sein droit.
L’homme à son tour mime :
– Si tu veux faire l’amour, tu me secoues le pénis une fois. Si tu ne veux pas, tu me le secoues 100 fois.

Tarzan et la lessive

Tarzan n’ayant jamais connu de femmes, Jane doit lui expliquer la sexualité :
– Regarde, Tarzan, ce que tu as entre tes jambes, c’est comme ton linge sale. Et moi, ce que j’ai entre mes jambes, c’est comme une machine à laver. Donc tu dois mettre ton linge sale dans ma machine à laver et bien essorer avant de le retirer.
Les nuits suivantes, Tarzan lava son linge sans s’arrêter. Quand Jane put enfin reprendre son souffle, elle lui dit :
– Ecoute, Tarzan, tu ne peux pas faire autant de lessives à la suite, ce n’est bon ni pour le linge ni pour la machine. Attends quelques jours pour recommencer à laver ton linge.
En entendant ces paroles, Tarzan partit très déçu. Un mois sans lessive s’écoula et Jane demanda à Tarzan :
– Tarzan, qu’est-ce qu’il t’arrive ? Pourquoi depuis un mois tu ne mets plus ton linge dans ma machine à laver.
Alors Tarzan lui répondit :
– Tarzan avoir appris à laver à la main !

Un cheval et une poule

Un cheval et une poule s’amusent dans un pré.
Le cheval tombe dans une fosse boueuse.
Il demande de l’aide à la poule.
La poule prend la Ferrari du fermier.
Elle attache une corde à la Ferrari.
Puis elle extrait le cheval de la boue.
Plus tard, la poule tombe dans la même fosse.
Le cheval se place au-dessus du trou et dit :
« Accroche-toi à mon pénis ! »
La poule s’exécute et est sauvée.

Moralité : Quand on est monté comme un cheval, pas besoin d’une Ferrari pour tirer une poule.