Blague, humour et citation drôle

Le boucher et un client

Un jeune homme entre chez le boucher et lui dit :
– Bonjour Monsieur, je voudrais la main de votre fille.
Le boucher répond :
– D’accord, avec ou sans os ?

Melon et Melèche – Le tennis

Melon et Melèche vont jouer au tennis.
Comment s’organisent-ils ?
Melon apporte les raquettes et Melèche les balles.

Deux parisiens en Bretagne

Deux parisiens font un stage de voile en Bretagne pour la 2e année consécutive. Ils discutent avec l’hôtesse d’accueil :
– On voudrait le même moniteur que l’année dernière. Il s’appelle Nicolas.
– Dans l’équipe, il y a plusieurs Nicolas. A-t-il un signe particulier?
– Oui, il a deux anus.
– Ah bon ?! Vous les avez vus ?
– Non, mais son collègue lui disait à chaque fois qu’il le croisait : « Alors tu t’en sors avec tes deux trous du cul ? »

Dans la chambre à coucher

Au lit, un homme dit tendrement à sa femme :
– J’aimerais bien mettre mon zizi dans ton oreille.
– Bon d’accord, mais fais gaffe à ce que je ne devienne pas sourde.
– Y’a pas de danger : depuis 30 ans je te le mets dans la bouche, et jamais tu ne l’as fermée.

Toto et la géographie

La maîtresse demande à Toto :
– Toto, tu peux me citer les continents ?
– Oui bien sûr. L’Europe, l’Afrique, l’Asie, Papy
– Mais pourquoi Papy ??
– Oui, car maman dit toujours que Papy est incontinent.

Proverbe alpiniste

Quel est proverbe préféré des alpinistes ?
– Qu’importe le flocon pourvu qu’on ait l’Everest !

3 potes au camping

Dans un camping, 3 potes dorment dans une même tente. Au petit matin, ils discutent :
– J’ai rêvé qu’on me caressait le zizi.
– Moi aussi j’ai rêvé de ça !
Le dernier gars, qui a dormi au milieu, dit :
– J’ai rêvé que je faisais du ski de fond…

Le bourgeon, la chenille, le mésange

C’est l’histoire d’une chenille qui veut manger un bourgeon, et se dit :
« Je vais attendre qu’il pleuve comme ça le bourgeon sera plus gros, et y’aura plus à manger. »

Un mésange observe la chenille et se dit :
« Je vais attendre qu’il pleuve comme ça, la chenille mange le bourgeon qui aura grossi et y’aura plus à manger. »

Une chatte observe le mésange et se dit :
« Je vais attendre qu’il pleuve comme ça le mésange mange la chenille qui aura mangé le bourgeon qui aura grossi. »

Il commence à pleuvoir. Comme prévu, la chenille mange le bourgeon. Le mésange attrape la chenille. La chatte saute sur une branche qui se casse et tombe dans une grosse flaque d’eau.

MORALITÉ : Plus les préliminaires sont longs, plus la chatte est mouillée.