L’aveugle et l’annuaire

Un aveugle lit un annuaire. Un autre aveugle arrive et lui demande :
– Alors, il est intéressant ton livre ?
– Oui, mais je trouve qu’il n’y a pas assez d’images.

L’autiste et le livre

Un autiste lit un annuaire. Un autre autiste arrive et lui demande :
– Alors, il est intéressant ton livre ?
– Oui, mais je trouve qu’il n’y a pas assez de personnages.

Un aveugle et un médecin

Un jeune aveugle dit à son vieux médecin :
– Aujourd’hui c’est mon anniversaire. Est-ce que vous auriez une bonne nouvelle à m’annoncer ?
– Prenez cette crème et demain vous ne serez plus aveugle.
– Vraiment ?? Merci beaucoup docteur !

Le lendemain matin, le jeune accourt en pleurs chez le médecin et s’empresse de lui dire :
– Ça n’a pas marché !
– Poisson d’avril…

Un groupe d’handicapés en voyage

Un groupe d’handicapés en voyage prennent le bus et chantent :
« Chauffeuuur, si t’es champion, appuiie ! Appuiie ! Chauffeuuur, si t’es champion, appuie sur le cham-pi-gnon ! »
Le chauffeur, réticent au début, décide d’accélérer.

Les handicapés se remettent à chanter. Pour les calmer, il appuie un bon coup sur l’accélérateur. Le drame arrive, le bus tombe dans un fossé.

Les handicapés, sains et saufs, constatent l’état du chauffeur et se mettent à chanter :
« Il est des nôo-otres … Il ne marche pas plus comme les au-autres »

Un enfant dans un camp de vacances

Un garçon sans bras ni jambes est envoyé dans un camp de vacances par ses parents. L’animateur propose une activité piscine et l’enfant tronc attend sur le bord. Ce dernier s’avance en rampant, saute dans la piscine, nage comme un dauphin et revient tout tranquille. L’animateur devant ce spectacle lui dit :
– Comment as-tu appris à nager ??
– C’est papa qui m’a appris depuis tout petit. Le plus dur, c’est d’enlever le sac poubelle.

Un couple de sourds muets

Un couple de sourds muets met en place un système de signes pour s’indiquer mutuellement s’ils ont envie de faire l’amour ou pas. La femme mime :
– Si tu veux faire l’amour, tu me touches le sein gauche. Si tu ne veux pas, tu me touches le sein droit.
L’homme à son tour mime :
– Si tu veux faire l’amour, tu me secoues le pénis une fois. Si tu ne veux pas, tu me le secoues 100 fois.